Passer au contenu principal

Paratechnicienne ou paratechnicien judiciaire auprès d'un juge coordonnateur

 

Renseignements généraux

news
La fonction publique du Québec applique des mesures d’accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes, des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.
 

 

PARATECHNICIENNE OU PARATECHNICIEN JUDICIAIRE AUPRÈS D'UN JUGE COORDONNATEUR
 ( 504-28 )

 

Processus de sélection - Recrutement - 1 emploi régulier offert

Possibilité de télétravail selon les besoins du service
 

 

Ministère de la Justice : Direction régionale des services judiciaires de Montréal et du palais de justice de Montréal – Direction du soutien à la magistrature et à l’audience – Soutien à la magistrature, Cour supérieure. Un emploi est à pourvoir au palais de justice de Montréal au 1, rue Notre-Dame Est, à Montréal.


Les bureaux sont situés à deux pas du Vieux-Montréal. Ce quartier dynamique, bondé de cyclistes et d’amateurs de course à pied, offre des avantages incomparables, telle la proximité de boutiques, restaurants et lieux historiques au charme inégalable. L’accès à ce quartier est facilité par les stations de métro à proximité.

 

Notre mission : La mission du ministère de la Justice du Québec est de favoriser la confiance des citoyennes et citoyens en la justice et le respect des droits par le maintien au Québec d’un système de justice qui soit à la fois accessible et intègre; de la primauté du droit.

Le Ministère s’appuie sur les valeurs de l’administration publique, particulièrement sur l’engagement, c’est-à-dire la mobilisation de chacun des membres du personnel en vue de l’atteinte des objectifs fixés, et ce, particulièrement pour offrir une expérience client améliorée et évolutive. La considération fait également partie intégrante des valeurs véhiculées par le Ministère. Celle-ci se traduit par :

  • L’écoute des citoyennes et des citoyens et la reconnaissance de leurs besoins;
  • La prise en compte, dans l’organisation, des préoccupations du personnel.


Pourquoi rejoindre le ministère de la Justice?

  • Engagement : Toutes nos équipes sont mobilisées par un objectif commun : rendre le système de justice toujours plus accessible et performant, au bénéfice de la société québécoise.
  • Collaboration : Le travail d'équipe et la collaboration sont les forces de notre ministère. Plus de 4 000 employés et gestionnaires partout au Québec s'entraident pour favoriser l'amélioration de notre système de justice.
  • Avantages : En plus de favoriser l'avancement professionnel dans un contexte stimulant, les emplois du Ministère offrent des conditions de travail qui priorise le bien-être et l'épanouissement personnel.


Attributions : Sous l’autorité administrative de la directrice du service du soutien à la magistrature Cour supérieure et sous l’autorité fonctionnelle du juge coordonnateur, la personne titulaire de l’emploi occupe une position centrale dans les opérations quotidiennes de la Cour supérieure. Elle offre un accompagnement distinct au juge, lequel joue un rôle de coordination sur l’action de la justice. Ainsi, en collaboration étroite avec le juge coordonnateur, le bureau du juge en chef adjoint et les services judiciaires, elle contribue de manière significative à la réalisation efficace et efficiente des activités de la Cour supérieure en matières civile et familiale dans le district de Montréal. Ce poste offre une opportunité unique de participer à la modernisation des processus et des pratiques de la Cour supérieure en vue de les rendre plus efficaces et de favoriser le bon fonctionnement du système judiciaire.

À ce titre, la personne titulaire de l’emploi est appelée à :

  • Travailler en étroite collaboration avec les autres membres du personnel judiciaire pour assurer une coordination efficace des activités judiciaires des chambres civile et familiale de la Cour supérieure du Québec dans le district de Montréal.  Ceci inclut notamment:
  • Jouer un rôle de soutien et de référence auprès de la magistrature, des divers partenaires et de ses collègues;
  • Communiquer avec différents partenaires ou membres de la magistrature notamment pour la progression des dossiers;
  • S’occuper de la logistique et de l’accueil des juges visiteurs.
  • Servir de principal point de contact pour la communication entre le bureau du juge coordonnateur et les parties prenantes internes et externes;
  • Recueillir des informations pertinentes pour soutenir le juge coordonnateur dans la révision de certains processus et pratiques;
  • Accomplir efficacement des tâches administratives telles que la rédaction de correspondances, la tenue de dossiers, la gestion des appels téléphoniques et des courriels, la planification des réunions, l'organisation et la gestion de l'agenda du juge coordonnateur, ainsi que le suivi des dossiers en cours;
  • Préparer et réviser divers projets de documents, y compris des ordonnances et des rapports;
  • Assister à certaines audiences, rédiger les procès-verbaux et assurer la vérification, la révision et la correction des jugements.


Échelles de traitement : De 42 900 $ à 60 231 $

Lorsqu’un fonctionnaire appartenant à la classe d’emplois de paratechnicien judiciaire grade standard est désigné à un emploi de paratechnicien judiciaire auprès d’un juge coordonnateur, son taux de traitement, pour la durée de la désignation, correspond à un pourcentage de 109,13% du taux de l’échelle (lequel pourcentage est inclus dans l’échelle de traitement ci-haut mentionnée) correspondant à son classement de paratechnicien judiciaire grade standard et à son échelon, mais ne peut dépasser 109,13% du taux maximum de cette échelle.

Une prime temporaire dégressive sur trois ans s’ajoute au traitement de la façon suivante :

1ère année : 10 %;
2e année :    8 %;
3e année :    6 %.

À noter que la somme de la prime temporaire dégressive et du traitement ne peut être supérieure au maximum de la nouvelle échelle de traitement. Cette prime dégressive est temporaire et sa durée a été fixée à trois ans, à compter du 5 décembre 2023.

L’employé qui a séjourné un (1) an au dernier échelon de sa classe d’emploi et qui a obtenu un rendement satisfaisant lors de sa dernière évaluation annuelle verra son traitement majoré de 102%.



Le nombre d’heures hebdomadaires pour cet emploi est de 40 heures.

Profil recherché


Exigences de l’emploi :

  • Détenir un diplôme d’études secondaires (DES) ou une attestation d'études pertinentes dont l'équivalence est reconnue par l'autorité compétente.

Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par deux années d’expérience de travail rémunéré ou non, y compris la charge de travail familiale. Le DES peut également être compensée par une attestation de spécialisation professionnelle ou un diplôme d’études professionnelles.

  • Posséder deux années de scolarité postsecondaires pertinentes.

Une personne peut soumettre sa candidature si elle est en voie de terminer la dernière année de scolarité exigée.

Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Chaque année de scolarité postsecondaire manquante peut être compensée par deux années d’expérience pertinentes aux attributions de l’emploi.

Les expériences pertinentes acquises sur le marché du travail de même que celles acquises en dehors du marché du travail sont reconnues. De plus, les expériences pertinentes acquises au cours d’une même période peuvent être cumulées sans toutefois constituer une expérience d’une durée supérieure à cette période de concomitance.

  • Avoir une connaissance du français appropriée aux fonctions.

Posséder la citoyenneté canadienne, le statut de résident permanent ou un permis de travail émis par l’autorité fédérale compétente pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.

Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou d’un permis de travail peut soumettre sa candidature au présent processus de sélection. Toutefois, elle devra être autorisée à travailler légalement au Canada au moment de sa nomination.
 

Autres exigences de l’emploi :

  • L’embauche est conditionnelle aux résultats d’une enquête de sécurité.
     
  • Avoir une connaissance de l’anglais appropriée aux fonctions, car la personne titulaire doit s’adapter à la langue de l’audience (français ou anglais). * 
    *Veuillez indiquer votre niveau de connaissance de la langue anglaise dans la section « Langues » de votre formulaire d’inscription.


Autres éléments du profil recherché :

La personne recherchée doit faire preuve d’une grande autonomie et de jugement. Elle doit être polyvalente et détenir une bonne capacité d’adaptation afin d’œuvrer dans un milieu en constante évolution. Elle doit connaître en profondeur les besoins et les particularités du district de Montréal et posséder une vision d’ensemble de la cour (rôles, greffe civil, jugements, soutien à la magistrature, etc.). Elle doit être professionnelle et à l’écoute pour permettre une collaboration harmonieuse et efficace avec le juge coordonnateur et les parties prenantes internes et externes. Afin de maintenir le niveau de service attendu envers la magistrature, elle doit être très orientée vers la clientèle, avoir une facilité à transmettre de l'information et posséder de fortes compétences en communication écrite et verbale, autant en français qu’en anglais. Elle doit avoir une bonne maîtrise des outils informatiques et logiciels de bureau et avoir un intérêt marqué pour les technologies et leur application à l'amélioration des processus et pratiques.

 

Modalités d'inscription


Période d’inscription : Du 14 au 21 mai 2024 à 23 h 59.

Inscription : L’inscription doit obligatoirement s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne. Pour soumettre votre candidature, vous devez cliquer sur « Poser ma candidature ». À noter que vous devez enregistrer votre dossier et cliquer sur le bouton « Soumettre » pour confirmer votre inscription au processus de sélection.

 

Veuillez noter qu’il est de votre responsabilité de fournir un dossier complet et détaillé. Il est important de bien détailler vos expériences de travail. Lorsque vous aurez soumis votre candidature, les informations contenues dans le formulaire ne pourront plus être modifiées.

 

Au terme du traitement de votre candidature, il est possible que cette offre ne soit plus accessible dans votre dossier en ligne. Par conséquent, nous vous suggérons de conserver une copie de cette offre pour consultation ultérieure.

 

Aucun curriculum vitae n'est accepté ni aucune candidature soumise par courrier, courrier électronique ou télécopieur.

 

Seules les personnes retenues seront contactées.

 

Ce poste est à pourvoir dans la ville suivante : Montréal

 


Informations sur le processus de sélection : 

Mme Catherine Bélanger
Direction de l’attraction et de la gestion des talents

equipe.ps@justice.gouv.qc.ca

 


Informations sur les attributions de l’emploi : 

Mme Joanne Boha
Directrice du soutien à la magistrature de la Cour Supérieure

joanne.boha@justice.gouv.qc.ca

 


Informations sur les modalités d’inscription en ligne :

Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance en dotation pour la région de Québec, au 418 528-7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais au 1 866 672-3460.

Les heures de disponibilité du Centre d’assistance en dotation - Candidat :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30
Mercredi : de 10 h à 12 h et de 13 h à 16 h 30

©2024 Cegid