Passer au contenu principal

Inspectrice ou inspecteur en environnement

 

Renseignements généraux

news

 

Inspectrice ou inspecteur en environnement

Deux emplois réguliers à pourvoir à Québec

Ministère des Ressources naturelles et des Forêts : La Direction générale de la gestion du milieu minier – Direction du développement et du contrôle de l’activité minière – Service de la gestion des droits miniers souhaite pourvoir deux emplois réguliers à Québec, au 5700, 4e Avenue Ouest.

Cette offre s’adresse aussi aux personnes demeurant à proximité d’un de nos bureaux actuels ou futurs à travers la province. Trouvez le bureau le plus près de chez vous en cliquant ici.

Exceptionnellement, des déplacements peuvent être requis, à la demande de votre superviseur, à l’adresse mentionnée ci-dessus.

  • Télétravail : En mode hybride (télétravail et présentiel), à raison d'un minimum de deux jours par semaine en présentiel.
  • Horaire de travail : 35 heures par semaine.
  • Date d’entrée en fonction : dès que possible.

Contexte de l’emploi

L’inspecteur en environnement est appelé à travailler dans une équipe multidisciplinaire, soit des registraires, des géologues et des écologistes forestiers. Il aura comme principaux dossiers l’inspection des droits miniers émis, dont les travaux d’exploration à impacts, et travaillera à l’aide de drones dans plusieurs régions du Québec. Une grande disponibilité sera requise entre début mai et fin octobre pour le travail terrain.  

 

Mission

 

La Direction du développement et du contrôle de l’activité minière (DDCAM) a pour mission d’encadrer et de contrôler l’activité minière par une application juste et équitable de la Loi sur les mines tout en gérant les systèmes afférents. Elle doit maintenir la compétitivité du Québec par rapport à d’autres juridictions en faisant évoluer, de manière stratégique, le cadre juridique de gestion des droits miniers et des consultations afférentes pour les adapter au contexte en perpétuel changement, dans une perspective de développement durable et permettre ainsi au Gouvernement du Québec de demeurer concurrentiel à l’échelle mondiale au regard des ressources minérales.

Le Service de la gestion des droits miniers (SGDM) contribue à la mission du Secteur des mines en attribuant et en renouvelant les titres miniers en conformité avec les dispositions de la Loi sur les mines. Un programme d’inspection et de contrôle des activités d’exploration et d’exploitation minières assure le respect des obligations du titulaire de droits miniers.

Attraction

Les inspecteurs utilisent des drones ayant une technologie de pointe. L’imagerie produite et l’exactitude des calculs des volumes extraits de substances minérales de surface font partie de nos grandes fiertés. Des formations sont offertes aux nouveaux employés avec possibilités de développement.    

Avantages reliés au poste 

  • Horaire variable;
  • Possibilité d’accumuler des congés mensuels;
  • Augmentation salariale annuelle;
  • Télétravail en mode hybride;
  • Semaine de travail de 35 heures;
  • Assurances collectives (plan individuel ou familial);
  • Congés diversifiés (20 jours de vacances, 13 jours fériés, 10 jours de maladie, etc.);
  • Régime de retraite à prestation déterminée;
  • Remboursement de l’activité physique.

Principales responsabilités 

  • Planifier les inspections annuelles ainsi que l’équipement requis pour la saison d’inspection;
  • Inspecter les sites d’exploration actifs dont les suivis de la nouvelle autorisation à impacts (forage au diamant, décapage, échantillonnage en vrac) et inactifs afin de s’assurer du respect de la Loi sur les mines;
  • Exercer un contrôle sur les sites d’exploitation de substances minérales de surface (comprenant entre autres les sablières, carrières et tourbières) par l’inspection des sites afin de vérifier l’exactitude des déclarations d’extraction et des montants versés en redevance;
  • Utiliser un système d’aéronef télépiloté (SATP) afin de recueillir les données d’imagerie nécessaires au contrôle des sites;
  • Rédiger les rapports, à la suite de l’inspection des sites d’exploration et d’exploitation, et planifier le suivi requis;
  • Délivrer des avis d’infraction, rédiger des rapports d’infraction généraux et participer à leur suivi;
  • Témoigner en cour à la suite de poursuites intentées contre des contrevenants;
  • Dresser l’inventaire des sites d’exploitation de substances minérales de surface inactifs et fermés afin d’établir les priorités en matière de restauration.

Échelle de traitement

 

Selon votre scolarité et vos expériences pertinentes à l’emploi, votre salaire annuel pourrait se situer entre 44 817 $ et 62 934 $.

Les montants associés aux différents échelons peuvent être consultés sur le site Web du Secrétariat du Conseil du trésor.

Le nombre d’heures hebdomadaires de travail pour cet emploi est de 35 heures.

La fonction publique du Québec offre une foule d’avantages distinctifs. Pour en apprendre davantage, consultez la section Travailler dans la fonction publique sur Québec.ca.

Profil recherché

La personne recherchée doit faire preuve de diplomatie dans ses interventions avec la clientèle. Elle aura à se déplacer régulièrement sur le terrain durant la période estivale et doit ainsi développer une pleine autonomie dans la réalisation de son mandat. Débrouillarde et disponible, la personne devra se déplacer dans les régions du Québec et devra être capable de travailler en équipe et être bien organisée. Une attirance pour l’informatique et le travail terrain est requise pour ces postes.

Exigences de l’emploi

Détenir un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques du milieu naturel, en aménagement et urbanisme, en bioécologie, en environnement, hygiène et sécurité au travail ou tout autre diplôme d’études collégiales techniques pertinent ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.

La candidature d’une personne qui est en voie de terminer la dernière année de scolarité exigée pour l’obtention du diplôme requis pourrait être considérée.

La personne qui ne possède pas la scolarité pertinente exigée peut compenser chaque année de scolarité manquante par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur à celle exigée. La candidature d’une personne qui détient un diplôme d’études collégiales non pertinent combiné à une année d’études postsecondaires pertinente peut également être considérée.

Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

Les candidats ayant effectué des études hors Canada doivent fournir une évaluation comparative de leurs études puisqu’un candidat qui ne détient pas l’évaluation comparative liée à la scolarité exigée ne peut pas être présélectionné.

  • Posséder la citoyenneté canadienne, le statut de résident permanent ou un permis de travail émis par l’autorité fédérale compétente pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.

Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou d’un permis de travail peut soumettre sa candidature au présent processus de sélection. Toutefois, elle devra être autorisée à travailler légalement au Canada au moment de sa nomination.

  • Avoir une connaissance du français appropriée aux fonctions.

Exigences additionnelles de l’emploi 

  • Détenir un permis de conduire classe 5 valide en raison des déplacements dans plusieurs régions administratives du Québec.

Seront considérés comme des atouts 

  • Détenir un certificat de pilote de drone, opération de base ou avancée.

Autres renseignements ou exigences

La personne titulaire de l’emploi pourrait être autorisée à travailler un maximum de trois (3) jours par semaine en télétravail, selon les directives gouvernementales en vigueur.

L’employé autorisé à effectuer du télétravail aura la responsabilité de prendre les mesures ou les moyens requis afin que ses conditions d’exercice à domicile lui permettent d’offrir une prestation de travail satisfaisante, notamment au moyen d’un environnement de travail adapté et sécuritaire et d’une connexion Internet suffisamment puissante pour l’exercice de ses fonctions. Le matériel informatique nécessaire à votre emploi sera fourni par le ministère.

L’ensemble de ces modalités seront déterminées au moment de la sélection finale du candidat retenu.

Modalités d'inscription

Période d’inscription : Du 2 au 22 mai 2024 à 23 h 59

Au terme du traitement de votre candidature, il est possible que cette offre ne soit plus accessible dans votre dossier en ligne. Par conséquent, nous vous suggérons de conserver une copie de cette offre pour consultation ultérieure.

Postuler dans la fonction publique en quelques étapes.

Inscription : Pour soumettre votre candidature, vous devez cliquer sur « Poser ma candidature ». L’inscription doit obligatoirement s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne.

Veuillez noter qu’il est de votre responsabilité de fournir un dossier complet et détaillé. Il est important de bien détailler vos expériences de travail et d’indiquer, à l’aide du menu déroulant de la section « Exigences et atouts », si vous détenez les exigences de l’emploi et atouts spécifiques indiqués à la section profil recherché. C’est notamment avec cette information que les candidatures répondant le mieux au profil recherché seront repérées. Lorsque vous aurez soumis votre candidature, les informations contenues dans le formulaire ne pourront plus être modifiées.

Au moment de votre inscription, vous devez nous transmettre les documents nécessaires à la validation de la conformité de votre dossier de candidature, c’est-à-dire :

  • Une copie de l’évaluation comparative des études effectuées hors Canada (attestation d’équivalence), si vous avez obtenu votre diplôme à l’extérieur du Canada.
  • Permis de conduire valide.

Aucun curriculum vitae ni aucune candidature transmis par courrier, courriel ou télécopieur ne seront acceptés. Seules les personnes retenues seront contactées.

Participer à une séance d’examens : Les personnes présélectionnées sur la base des renseignements contenus dans leur dossier de candidature seront invitées à participer à une séance d’examens.

Informations sur le processus de dotation :

Équipe des processus de sélection

Par courriel : emploismrnf@mrnf.gouv.qc.ca

 

Direction générale des ressources humaines

Informations sur les attributions de l’emploi :

Marjolaine Bessette, 367 995-1044

Chef de Service

marjolaine.bessette@mrnf.gouv.qc.ca

Informations sur les modalités d’inscription en ligne : Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance en dotation pour la région de Québec, au 418 528-7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais au 1 866 672-3460.

La fonction publique du Québec applique des mesures d'accès à l'égalité en emploi à l’intention des femmes, des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.

©2024 Cegid