Passer au contenu principal

Coordonnatrice ou coordonnateur des activités judiciaires

 

Renseignements généraux

news
La fonction publique du Québec applique des mesures d’accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes, des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.
 

 

 

COORDONNATRICE OU COORDONNATEUR DES ACTIVITÉES JUDICIAIRES
(105-00)

 

Processus de sélection – Recrutement – 1 emploi régulier offert
 

 

 

Ministère de la Justice : Direction générale des services judiciaires de la Capitale-Nationale et des régions – Direction régionale des services judicaires de l’Outaouais et du palais de justice de Gatineau. Un emploi est à pourvoir au 17, rue Laurier, à Gatineau.

L’entrée en fonction est prévue pour le mois de juin 2024.

 

Le ministère de la Justice du Québec a pour mission de favoriser la confiance des citoyens et le respect des droits individuels et collectifs par le maintien au Québec :

  • D’un système de justice qui est à la fois accessible et intègre;
  • De la primauté du droit.

 

Le Ministère s’appuie sur les valeurs de l’administration publique, particulièrement sur l’engagement, c’est-à-dire la mobilisation de chacun des membres du personnel en vue de l’atteinte des objectifs fixés, et ce, particulièrement pour offrir une expérience client améliorée et évolutive. La considération fait également partie intégrante des valeurs véhiculées par le Ministère. Celle-ci se traduit par:

  • L’écoute des citoyennes et des citoyens et la reconnaissance de leurs besoins;
  • La prise en compte, dans l’organisation, des préoccupations du personnel.

 

À propos de nous

  • Plusieurs palais de justice et points de services aux 4 coins du Québec;
  • Plus de 4000 employés, dont plus de la moitié en région;
  • Le plus grand employeur en droit au Québec;
  • Le premier État dans le monde à mettre en place un tribunal spécialisé tant en matière de violence sexuelle qu'en matière de violence conjugale;
  • Notre implication dans presque tous les domaines de pratique du droit;
  • Des défis d'envergure en matière de transformation de la justice;
  • Un impact significatif dans la vie des citoyens où nous les aidons à faire valoir leurs droits

 

Mandat : Dans le cadre de son mandat, la Direction régionale des services judiciaires de l’Outaouais doit administrer les ressources requises pour assurer le soutien à la magistrature et aux activités judiciaires dans les districts judiciaires desservies par les trois palais de justice. Elle doit également mettre en place les mesures visant à assurer l'exercice approprié des pouvoirs des officiers de justice, à développer et à fournir directement à la population les services prescrits par le législateur et participer à la direction de l'organisation judiciaire. L'amélioration continue de la qualité des services aux citoyens et l'efficience de la gestion constituent des priorités pour l'organisation.

 


Attributions : À titre de coordonnateur des activités judiciaires, vous serez appelé à soutenir l’équipe de gestion ainsi que les chefs d’équipe dans la réalisation des objectifs, des politiques et des priorités des services judiciaires. Pour ce faire, vous agirez comme agent facilitateur et multiplicateur quant aux développement des compétences axées sur la tâche en matière de services de justice dans le cadre du projet FARE (Formation. Accueil. Rétention des Employés). Également, vous coordonnerez la couverture des salles d’audience de façon efficiente, et ce, afin d’éviter les ruptures de service. Finalement, vous jouerez un rôle dans la gestion de la performance de la direction régionale et à titre d’agent de changement notamment dans le cadre de l'implantation des tribunaux spécialisés.

Plus spécifiquement, voici les principales responsabilités de cet emploi :

  • S’assurer du respect des bonnes pratiques, déterminer les besoins de formation et cibler les activités requises;
  • Veiller à ce que les changements découlant notamment de projets de loi, de la modernisation des outils de travail et de la révision de processus soient bien intégrées dans les équipes;
  • Faire ressortir les obstacles rencontrés et participer à la détermination de solutions viables avec ses collaborateurs;
  • Participer à l’élaboration d’un plan de formation personnalisé et s’assurer que les apprentissages visés sont acquis;
  • Conseiller son supérieur immédiat concernant les enjeux et les possibilités de formation et lui faire part des problématiques liées aux apprentissages;
  • Agir à titre de coordonnateur de la couverture des salles d’audience, suivre les besoins et garantir l'assignation du personnel requis dans les salles d’audience;
  • Soutenir le directeur dans la gestion de la performance des services rendus en matière de justice, déterminer les cibles à améliorer et participer à la recherche des solutions pour les atteindre;
  • Mettre en place, en collaboration avec les équipes, des actions permettant l’amélioration continue des résultats.

 


Échelles de traitement : De 48 488 $ à 90 566 $*  Les montants associés aux différents échelons peuvent être consultés sur le site Web du Secrétariat du Conseil du trésor.

*Le traitement de 90 566 $ fait référence à la majoration de 100,5 % du traitement attribué à l’employé au 18e échelon détenteur d'un diplôme universitaire dont l'obtention requiert un minimum de 90 crédits ou son équivalent.

 


Le nombre d’heures hebdomadaires pour cet emploi est de 35 heures.
 

Profil recherché


Exigences de l’emploi :

  • Détenir un diplôme universitaire de premier cycle en administration, en criminologie ou en droit dont l’obtention requiert un minimum de 90 crédits ou toute autre discipline pertinente ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.

La candidature d’une personne qui est en voie de terminer la dernière année de scolarité exigée pour l’obtention du diplôme requis pourrait être considérée.

Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur à celle exigée. Le diplôme exigé peut également être compensé par une maîtrise dans une discipline pertinente comportant un minimum de 45 crédits.

Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

  • Posséder la citoyenneté canadienne, le statut de résident permanent ou un permis de travail émis par l’autorité fédérale compétente pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.

Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou d’un permis de travail peut soumettre sa candidature au présent processus de sélection. Toutefois, elle devra être autorisée à travailler légalement au Canada au moment de sa nomination.

  • Avoir une connaissance du français appropriée aux fonctions.

 

Autres exigences de l’emploi : L’embauche est conditionnelle aux résultats d’une enquête de sécurité.


Autres éléments du profil recherché : La personne que nous recherchons doit posséder de bonnes capacités d'analyse et de synthèse, un bon esprit d'équipe et de collaboration, avoir de la rigueur dans le traitement des dossiers et de très bonnes habiletés de communication verbale et écrite.

Elle doit également faire preuve d’initiative, d’autonomie et favoriser la concertation et les consensus.
 

Modalités d'inscription


Période d’inscription : Du 16 au 29 mai 2024 à 23 h 59.

Inscription : L’inscription doit obligatoirement s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne. Pour soumettre votre candidature, vous devez cliquer sur « Poser ma candidature ». À noter que vous devez enregistrer votre dossier et cliquer sur le bouton « Soumettre » pour confirmer votre inscription au processus de sélection.

 

Veuillez noter qu’il est de votre responsabilité de fournir un dossier complet et détaillé. Il est important de bien détailler vos expériences de travail et de compléter la section « Exigences et atouts » en recherchant à l’aide de mots-clés les éléments spécifiés dans l’offre d’emploi. C’est notamment avec cette information que les candidatures qui répondent le mieux au profil recherché seront repérées.  Lorsque vous aurez soumis votre candidature, les informations contenues dans le formulaire ne pourront plus être modifiées.

 

Au terme du traitement de votre candidature, il est possible que cette offre ne soit plus accessible dans votre dossier en ligne. Par conséquent, nous vous suggérons de conserver une copie de cette offre pour consultation ultérieure.

 

Afin de connaître la procédure à suivre, pour remplir et transmettre le formulaire d’inscription en ligne ou pour de plus amples informations concernant ce nouveau mode d’embauche de la Fonction publique québécoise, nous vous invitons à consulter le site du Gouvernement du Québec en cliquant sur cet hyperlien.

 

Aucun curriculum vitae ne sera accepté ni aucune candidature transmise par courrier électronique.

 

Seules les personnes retenues seront contactées.

 

Ce poste est à pourvoir dans la ville suivante : Gatineau

 


Informations sur le processus de sélection : 

Mme Mélyssa Neault
Direction de l’attraction et de la gestion des talents

equipe.ps@justice.gouv.qc.ca

 


Informations sur les attributions de l’emploi : 

M. Dominic Vaillancourt, 819 776-8110, poste 60533
Directeur régional des services judiciaires de l’Outaouais et du palais de justice de Gatineau
dominic.vaillancourt@justice.gouv.qc.ca

 


Informations sur les modalités d’inscription en ligne :

Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance en dotation pour la région de Québec, au 418 528-7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais au 1 866 672-3460.

Les heures de disponibilité du Centre d’assistance en dotation – Candidat :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : 8 h 30 à 12 h et 13 h à 16 h 30

Mercredi : 10 h à 12 h et 13 h à 16 h 30

 

©2024 Cegid