Passer au contenu principal

Coordonnatrice ou coordonnateur de reprise informatique

 

Renseignements généraux

news
La fonction publique du Québec applique des mesures d’accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes, des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.
 

 

COORDONNATRICE OU COORDONNATEUR DE REPRISE INFORMATIQUE
(
108.00 - Analyste de l'informatique et des procédés administratifs )

 

Processus de sélection - Recrutement - 2 emplois réguliers offerts

Possibilité de télétravail, mais obligation de se présenter à l'un des ports d'attache à raison de 2 jours par semaine
 

 

Ministère de la Justice : Sous-ministériat des services à l’organisation (SMSO) – Direction générale des services d'infrastructures et de la sécurité de l'information (DGSISI) – Direction de la sécurité des systèmes d'information (DSSI). Deux emplois réguliers sont à pourvoir au 1200, route de l’Église à Québec. Il est toutefois possible d’occuper l’emploi depuis une autre région du Québec. Le lieu de travail sera déterminé par le sous-ministre ou dirigeant d’organisme. L’entrée en fonction est prévue pour la mi-juin 2024.

 

Notre mission : La mission du ministère de la Justice du Québec est de favoriser la confiance des citoyennes et citoyens en la justice et le respect des droits par le maintien au Québec d’un système de justice qui soit à la fois accessible et intègre; de la primauté du droit.

 

Le Ministère s’appuie sur les valeurs de l’administration publique, particulièrement sur l’engagement, c’est-à-dire la mobilisation de chacun des membres du personnel en vue de l’atteinte des objectifs fixés, et ce, particulièrement pour offrir une expérience client améliorée et évolutive. La considération fait également partie intégrante des valeurs véhiculées par le Ministère. Celle-ci se traduit par :

  • L’écoute des citoyennes et des citoyens et la reconnaissance de leurs besoins;
  • La prise en compte, dans l’organisation, des préoccupations du personnel.


Pourquoi rejoindre le ministère de la Justice?

  • Engagement : Toutes nos équipes sont mobilisées par un objectif commun : rendre le système de justice toujours plus accessible et performant, au bénéfice de la société québécoise.
  • Collaboration : Le travail d'équipe et la collaboration sont les forces de notre ministère. Plus de 4 000 employés et gestionnaires partout au Québec s'entraident pour favoriser l'amélioration de notre système de justice.
  • Avantages : En plus de favoriser l'avancement professionnel dans un contexte stimulant, les emplois du Ministère offrent des conditions de travail qui priorise le bien-être et l'épanouissement personnel.

 

Mission direction : La Direction de la sécurité des systèmes d'information (DSSI) est responsable de l’identification, de la mise en œuvre, de la coordination et de l’exploitation de mesures de sécurité afin de protéger et défendre le ministère de la Justice (MJQ), ses clients ainsi que les organismes du portefeuille Justice contre les menaces et les risques liés à la sécurité des TI. Elle est également responsable d’établir les plans et protocoles d’intervention pour répondre adéquatement à une situation de crise engendrée par un sinistre informatique ou une cyberattaque.

 


Attributions : Sous l’autorité de la directrice et la supervision du coordonnateur principal de la reprise informatique, la personne titulaire de l’emploi est responsable de l’élaboration, de l’évolution et des essais du plan de reprise ainsi que la coordination des interventions requises par les différentes ressources impliquées dans les activités de reprise informatique au ministère.


Plus précisément, elle sera appelée à assumer les responsabilités suivantes :

Élaborer et maintenir le plan de reprise informatique (PRI) du MJQ : à cet effet, la personne titulaire de l’emploi doit :

  • Coordonner et accompagner les spécialistes techniques dans la rédaction de leurs procédures de reprise informatique qui seront appliquées en cas d’activation du PRI;
  • S’assurer que les non-conformités relevées lors des exercices ou lors d’un audit ou bien ont été corrigées et intégrées au PRI et en faire un suivi auprès de la directrice responsable de la reprise;
  • Analyser les changements technologiques pour déterminer les impacts sur le PRI et en aviser la directrice responsable de la reprise informatique;
  • Produire un bilan lors des exercices ou lors d’une crise pour en tirer des apprentissages afin d’améliorer le plan de reprise informatique.

Réaliser des exercices et des tests : pour ce faire, elle doit :

  • Identifier des objectifs, préparer des scénarios et proposer une stratégie d’essais;
  • Préparer et coordonner des exercices de reprise informatique;
  • Rédiger le bilan d’exercices de PRI pour en tirer des apprentissages et corriger les lacunes afin d’éviter qu’elles ne réapparaissent lors d’une crise;
  • Collecter les indicateurs de performance pour la haute direction et produire les tableaux de bord demandés;
  • S’assurer que des tests de reprise informatique sont effectués pour toutes les applications essentielles afin de garantir l’opérationnalité du PRI de bout en bout ;

Développer une culture de reprise informatique au sein des directions générales en charge ou intervenant dans les systèmes d’information : à cet égard, elle doit :

  • Participer à la production des supports de sensibilisation pour informer les employés sur la mise en place d’un PRI;
  • Établir avec le conseiller principal de la reprise informatique un calendrier de formation et de sensibilisation sur la reprise informatique.

Réaliser de la veille en reprise informatique : dans ce but, la personne titulaire de l’emploi doit :

  • Se tenir informé sur les risques technologiques pouvant impacter les systèmes d’information du MJQ;
  • Se former régulièrement aux nouvelles technologies en lien avec la reprise informatique;
  • Participer à des colloques, des séminaires afin de connaître les nouvelles tendances sur les bonnes pratiques en reprise informatique et conservation des données;
  • Développer et maintenir ses connaissances en infonuagique liées à la reprise informatique.

 


Échelles de traitement : De 48 488$ à 90 566$*  *Les montants associés à l’échelle de traitement peuvent être consultés sur le site Web du Secrétariat du Conseil du trésor.

* Le traitement de 90 566 $ fait référence à la majoration de 100,5 % du traitement attribué à l’employé au 18e échelon détenteur d'un diplôme universitaire dont l'obtention requiert un minimum de 90 crédits ou son équivalent

 


Le nombre d’heures hebdomadaires pour cet emploi est de 35 heures.

Profil recherché


Exigences de l’emploi :

  • Détenir un diplôme universitaire de premier cycle en informatique ou dans une discipline pertinente dont l’obtention requiert un minimum de 90 crédits ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente.

Un candidat peut soumettre sa candidature s’il est en voie de terminer la dernière année de scolarité exigée pour l’obtention du diplôme requis.

Chaque année de scolarité pertinente manquante peut être compensée par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur. Le diplôme exigé peut également être compensé par un diplôme universitaire de deuxième cycle pertinent comportant un minimum de 45 crédits.

Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.

  • Avoir une connaissance du français appropriée aux fonctions.
     
  • Posséder la citoyenneté canadienne, le statut de résident permanent ou un permis de travail émis par l’autorité fédérale compétente pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.

Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou d’un permis de travail peut soumettre sa candidature au présent processus de sélection. Toutefois, elle devra être autorisée à travailler légalement au Canada au moment de sa nomination.


 

Seront considérés comme des atouts :

  • Avoir une connaissance pertinente dans le domaine de la sécurité de l’information. Mots-clés à rechercher à l’aide de la loupe de la section « Exigences et atouts spécifiés dans l’offre d’emploi » : EXP - Sécurité de l'information

 

Autres exigences de l’emploi : L’embauche est conditionnelle aux résultats d’une enquête de sécurité.

 


Autres éléments du profil recherché : La personne recherchée doit fait preuve d’autonomie et d’initiative afin de planifier et organiser les tâches et les mandats qui lui sont confiés tout en respectant les échéanciers alloués. Elle doit disposer d’une grande capacité d’ouverture, de communication et de bonnes habiletés en coordination puisqu’elle sera appelée à communiquer avec des personnes de différents niveaux hiérarchiques, à établir et à maintenir des relations d’échange d’informations et d’expertise avec d’autres ministères et organismes. De même, elle doit faire preuve de leadership et démontrer un bon esprit d’équipe pour influencer positivement le personnel qu’elle coordonne dans ses nombreux dossiers.
 

Modalités d'inscription


Période d’inscription : Du 14 mai au 27 mai 2024 à 23 h 59.

Inscription : L’inscription doit obligatoirement s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne. Pour soumettre votre candidature, vous devez cliquer sur « Poser ma candidature ». À noter que vous devez enregistrer votre dossier et cliquer sur le bouton « Soumettre » pour confirmer votre inscription au processus de sélection.

 

Veuillez noter qu’il est de votre responsabilité de fournir un dossier complet et détaillé. Il est important de bien détailler vos expériences de travail. Lorsque vous aurez soumis votre candidature, les informations contenues dans le formulaire ne pourront plus être modifiées.

 

Au terme du traitement de votre candidature, il est possible que cette offre ne soit plus accessible dans votre dossier en ligne. Par conséquent, nous vous suggérons de conserver une copie de cette offre pour consultation ultérieure.

 

Aucun curriculum vitae ne sera accepté ni aucune candidature transmise par courrier électronique.

 

Seules les personnes retenues seront contactées.

 

Ces postes sont à pourvoir dans les villes suivantes : Toutes les régions du Québec

 


Informations sur le processus de sélection : 

Mme Josée Bolduc
Direction de l’attraction et de la gestion des talents

equipe.ps@justice.gouv.qc.ca

 


Informations sur les attributions de l’emploi :

Mme Hakima Bouchaoua, 418 646-2255, Poste 20223
Direction de la sécurité des systèmes d’information

hakima.bouchaoua@justice.gouv.qc.ca

 


Informations sur les modalités d’inscription en ligne :

Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance en dotation pour la région de Québec, au 418 528-7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais au 1 866 672-3460.

Les heures de disponibilité du Centre d’assistance en dotation - Candidat :
Lundi, mardi, jeudi et vendredi : de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h 30
Mercredi : de 10 h à 12 h et de 13 h à 16 h 30

©2024 Cegid