Passer au contenu principal

*Conseillère ou conseiller en gouvernance de la sécurité de l'information

 

Renseignements généraux

news 

 

Vous souhaiteriez exercer un emploi dans un ministère qui se démarque?

Vous n'êtes qu'à un clic de faire la différence!

*Conseillère ou Conseiller en gouvernance de la sécurité de l’information

Un emploi régulier est à pourvoir au 2525, boulevard Laurier à Québec ou dans un  port d’attache du ministère près du lieu de résidence de la personne retenue

 

Emploi reconnu de niveau « expert »

 

Ministère de la Sécurité publique : Sous-ministériat des services à la gestion (SMSG) — Direction générale des ressources informationnelles et de la transformation numérique (DGRITN) — Direction générale adjointe de la sécurité de l’information (DGASI) — Direction de l’architecture et de la gouvernance en sécurité de l’information (DAGSI).

L’employé pourrait être autorisé à travailler en télétravail à temps plein.

Notre grande mission : Le ministère de la Sécurité publique (MSP) assure la sécurité du Québec par la prévention, l’intervention et le partenariat.

Nos mandats : La DGASI conseille le ministère, les organismes relevant du ministre et les utilisateurs en vue d’une gestion sécuritaire des actifs informationnels sous la responsabilité de ceux-ci. Sa mission est d’établir, surveiller et effectuer une veille active et contribuer au maintien de la sécurité de l’information, tout en assurant l’alignement avec les orientations gouvernementales. Elle met en œuvre les meilleures pratiques de sécurité de l’information en visant l’équilibre optimal entre protection et efficience, afin que le MSP et les organismes du portefeuille soient reconnus comme des partenaires fiables et résilients.

Ce qui vous attend au quotidien : En collaboration avec les membres de son équipe, la personne titulaire de l’emploi aura notamment à :

  • Collaborer à l’élaboration et le maintien du cadre normatif de la sécurité de l’information dont la politique, le cadre de gestion, les directives, les normes et les procédures;
  • Effectuer des évaluations des risques en sécurité de l’information. Identifier, évaluer et classer les risques liés à la sécurité de l’information en effectuant des analyses de risques fréquentes, participer et collaborer à faire évoluer la gestion intégrée des risques au sein de l’organisation;
  • Concevoir des processus de niveau stratégique et tactique touchant les différents domaines de la sécurité de l’information;
  • Veiller à analyse des règlements gouvernementaux en matière de sécurité de l’information dans le but de déterminer les impacts de leurs applications sur les actifs en place du MSP;
  • Contribuer à s’assurer que l’organisation respecte les règlements gouvernementaux et les normes en matière de sécurité de l’information par la mise en place de la conformité et d’effectuer des audits;
  • Mettre en place des mécanismes de surveillance pour suivre et évaluer la posture de sécurité de l’information organisationnelle;
  • Consolider, dans un registre, la liste des menaces et vulnérabilités et faire évoluer son contenu par les différentes publications de source sûre en sécurité de l’information;
  • Conseiller les personnes responsables de la sécurité des programmes, des logiciels et des systèmes d’information et leur faire les recommandations nécessaires;
  • Formuler des avis de gouvernance sécurité se basant sur les meilleures pratiques en sécurité de l’information ainsi que sur le cadre de référence ministérielle et gouvernementale en vigueur;
  • Collaborer à l’opérationnalisation du processus de gestion des incidents de sécurité

Échelle de traitement : De 71 262 $ à 99 113 $*

*Cette rémunération correspond à un pourcentage de 110 % de l’échelle de traitement pour l’employé désigné à un emploi de niveau de complexité « expert ».

Les montants associés aux différents échelons peuvent être consultés sur le site Web du Secrétariat du Conseil du trésor.

Le nombre d’heures hebdomadaires de travail pour cet emploi est de 35 heures.

Profil recherché

Les essentiels pour se joindre à nous :

  • Détenir un diplôme universitaire de premier cycle en informatique, en administration ou dans toute autre discipline jugée pertinente dont l’obtention requiert un minimum de 90 crédits ou une attestation d’études pertinentes dont l’équivalence est reconnue par l’autorité compétente
    • Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur à celle exigée ou par deux années d'expérience pertinente. Le diplôme exigé peut également être compensé par une maîtrise dans une discipline pertinente comportant un minimum de 45 crédits.
  • Pour être considérée, toute scolarité effectuée hors du Canada doit faire l’objet d’une évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration.
  • Avoir au moins cinq années d’expérience pertinentes de niveau professionnel dans des secteurs d’activités reliés à l’emploi à pourvoir, y compris six mois dans des activités ayant permis de se familiariser* avec des tâches de complexité « expert ».

*Par activité de familiarisation, on entend une activité préparatoire à l’exercice des tâches de complexité « expert ». Par exemple, la participation de façon prépondérante à la réalisation d’un mandat complexe.

  • Posséder la citoyenneté canadienne, le statut de résident permanent ou un permis de travail émis par l’autorité fédérale compétente pour occuper un emploi dans la fonction publique du Québec.
    • Une personne en attente de la preuve de son statut de résident permanent ou d’un permis de travail peut soumettre sa candidature au présent processus de sélection. Toutefois, elle devra être autorisée à travailler légalement au Canada au moment de sa nomination. 
  • Avoir  une connaissance du français appropriée aux fonctions.
  • La personne retenue pourrait devoir satisfaire aux exigences d’une enquête de sécurité.

Atouts :

Certification en sécurité (CISSP, GSEC, CGRC, ISSAP, CISA).

Autres éléments du profil recherché :

En plus des connaissances de solutions de sécurité, des technologies liées à la prévention et protection de l’information, et des notions associées aux principes de l’architecture de sécurité de l’information, le titulaire de l’emploi doit avoir une connaissance approfondie des principes, fondements, théories et méthodologies associée à la sécurité de l’information telle que la catégorisation de l’information, la gestion de l’identité et des accès, la gestion des incidents et de la continuité des services, la gestion des risques, les audits et la conformité, la protection des renseignements personnels et la protection de la vie privée. Ses travaux et recommandations ont des impacts majeurs sur les plans technique et organisationnel du Ministère et des organismes associés ; ils contribuent directement à protéger l’ensemble des actifs.

  • Avoir une forte capacité d’analyse;
  • Avoir une excellente capacité de rédaction;
  • Avoir une passion pour la protection des actifs informationnels et être en mesure de susciter l’intérêt pour les enjeux de sécurité ;
  • Détenir de fortes aptitudes pour la collaboration et les relations interpersonnelles ;
  • Posséder la capacité de comprendre et de gérer les répercussions d’enjeux de sécurité de l’information sur les processus de travail ;
  • Faire preuve de curiosité et vouloir acquérir de nouvelles connaissances ;
  • Être pédagogue et avoir de la facilité à exercer un rôle-conseil au sein d’une équipe ;

Modalités d'inscription

Le défi vous intéresse?

Période d’inscription : Du 13 au 26 février 2024, à 23 h 59.

Au terme du traitement de votre candidature, il est possible que cette offre ne soit plus accessible dans votre dossier en ligne. Par conséquent, nous vous suggérons de conserver une copie de cette offre pour consultation ultérieure.

Inscription : Pour soumettre votre candidature, vous devez cliquer sur « Poser ma candidature ». Prenez note que l’inscription doit obligatoirement s’effectuer à l’aide du formulaire d’inscription en ligne. Seuls les renseignements contenus dans votre formulaire d’inscription seront considérés.

Important : Afin de valider votre admissibilité à l’emploi, nous vous demandons de déposer à votre dossier de candidature, une copie de vos diplômes ainsi qu’une copie de votre évaluation comparative (attestation d’équivalence) délivrée par le ministère de l’Immigration, de la Francisation et de l’Intégration (MIFI).

Veuillez noter qu’il est de votre responsabilité de fournir un dossier complet et détaillé. Il est important de bien détailler vos expériences de travail et d’indiquer, à l’aide du menu déroulant de la section « Exigences et atouts », si vous détenez les exigences de l’emploi et atouts spécifiques indiqués à la section « Profil recherché ». C’est notamment avec cette information que les candidatures répondant le mieux au profil recherché seront repérées. Lorsque vous aurez soumis votre candidature, les informations contenues dans le formulaire ne pourront plus être modifiées.

Aucune candidature transmise par courrier, courriel ou télécopieur ne sera acceptée.

Seules les personnes retenues seront contactées.

Ce ou ces postes sont à pourvoir dans la ou les villes suivantes : Toutes les régions du Québec

Informations sur le processus de sélection : dotation-drh@msp.gouv.qc.ca

Informations sur les attributions de l’emploi : Monsieur François Rose, Directeur général adjoint , francois.rose@msp.gouv.qc.ca

Informations sur les modalités d’inscription en ligne :

Si vous éprouvez des difficultés à postuler en ligne ou si vous croyez nécessaire d’apporter des modifications à votre formulaire pendant la période d’inscription, vous pouvez communiquer avec le Centre d’assistance en dotation pour la région de Québec, au 418 528-7157, ou ailleurs au Québec, au numéro sans frais au 1 866 672-3460.

 

La fonction publique du Québec applique des mesures d’accès à l’égalité en emploi à l’intention des femmes (pour certaines classes d’emplois particulières), des membres des minorités visibles et ethniques, des personnes handicapées, des anglophones et des Autochtones.

 

©2024 Cegid